La sortie d'Internet Explorer 9 est une véritable cassure dans l'histoire du navigateur : un retour dans la course aux performances et aux technologies. Une cassure peut-être encore plus profonde qu'on ne pouvait l'imaginer : un des architectes historiques du navigateur depuis ses début va quitter Microsoft pour Google...

Chris-Wilson-MSFT-IE

Chris Wilson travaillait depuis 15 longues années pour Microsoft. Il rejoint l'éditeur en 1995 en intégrant directement l'équipe d'Internet Explorer. Au fil des années, il pris rapidement un rôle d'architecte et participa au développement de l'ensemble des versions d'Internet Explorer. Dans la neuvième mouture du navigateur, il participa activement à la réalisation de Chakra, le nouveau moteur JavaScript compatible ECMAScript 5 et pleinement intégrée au DOM du navigateur.

Le « timing » pour annoncer cette décision est toutefois étrange. En effet, après avoir peiné durant plusieurs années suite à un arrêt total du développement d'Internet Explorer intervenu quelques années auparavant et que l'éditeur a eu du mal à effacer, Microsoft revenait dans la course avec la première béta d'Internet Explorer 9. Cette mouture possède des performances proches de celles de Chrome, la référence, tant sur le plan du moteur JavaScript que de la réactivité générale de l'interface du navigateur. Microsoft a également rattrapé son retard sur les fonctionnalités propres à son navigateur (gestionnaire de téléchargements...) mais également sur les technologies gérées par son moteur de rendu Trident : HTML5, Canvas, CSS3, SVG... Enfin, l'éditeur a également apporté quelques innovations comme l'accélération matérielle avec ses technologies Direct2D et DirectWrite.

Sur son blog personnel, Chris Wilson détail avoir eu le sentiment d’avoir donné autant qu’il pouvait à Internet Explorer, et qu’il était temps pour lui de réexaminer ce qu’il voulait faire de sa carrière. Par la suite, il en est arrivé à la conclusion qu'il avait le désir de déployer ses ailes en dehors de Microsoft. C'est ainsi qu'il accepta la proposition de poste faite par Google.

Après un mois de congés sabbatique, Christ Wilson va donc travailler pour Google mais pas sur le navigateur Chrome comme nous aurions pu le penser. Le contrat de confidentialité le lie encore à Microssoft pendant une durée d'un an et lui  interdit de travailler dans le même domaine chez un concurrent. Ainsi, Google l'embauche comme « Developer Advocate", un rôle équivalent aux évangélistes chez Microsoft. Il sera donc un ambassadeur des technologies de Google auprès des développeurs chez les partenaires avec deux missions : communiquer des informations provenant de Google mais également prendre la température sur les produits/services/APIs ainsi que les demandes.

Les transfuges d'employés occupant des postes clés entre les différentes sociétés importantes telles que Microsoft, Google, Yahoo!, Apple, IBM, etc ont toujours été. Mais le « timing » est ici bien surprenant...

Commentaires (2)

Avatar de l'utilisateur nathannathan - Lundi 04 octobre 2010, 12:23
c'est dommage j'aime beaucoup chris wilson :heart: il a fait beaucoup de chose sur internet explorer je me demende qui va le remplace ?

il y a aussi une autre news .Un employe de microsoft il s'appelle don bradford est un ingénieur de bing il est partir pour yahoo.
voila le lien
http://www.pcinpact.com/actu/news/59624-ron-bradford-bing-depart-yahoo.htm
Avatar de l'utilisateur Christophe LavalleChristophe Lavalle - Lundi 04 octobre 2010, 13:39
Oui, ce n'est pas le seul. D'autres partes aussi chez Yahoo! en ce moment. Cela n'est pas très étonnant avec l'accord récent de Microsoft-Yahoo! dans le domaine de la recherche (Bing remplace Yahoo! Search).

Mais j'ai décidé d'écrire un article sur Wilson car c'est un départ « marquant ». Les autres n'ont pas la même importance (et moi pas le temps d'écrire sur tout). :)