Silverlight 3 disponible en version finale !

Avatar de l'auteur Christophe Lavalle
Christophe Lavalle
Dimanche 12 juillet 2009, 17:51
 Silverlight, concurrent déclaré des produits Flash et Air d'Adobe, vient de sortir en version 3 finale. Bien que ce produit n'occupe pas le devant de la scène médiatique, ses évolutions n'en sont pas moins importantes.

Cette version est d'ailleurs la plus grosse amélioration qu'à subit Silverlight depuis ces débuts. Cette troisième mouture apporte notamment une fonctionnalité nommée « Smooth Streaming ». Cette fonctionnalité permet d'adapter dynamiquement le débit de la vidéo en fonction de divers paramètres :
  • Bande passante disponible entre le serveur et l'ordinateur qui visionne la vidéo
  • Taux d'utilisation de votre CPU notamment lorsque vous visionnez un flux HD (720p et supérieurs) qui demande de la puissance pour son traitement.
Pour la petite histoire, cette fonctionnalité a été en grande partie développée par l'équipe de développement qui s'occupe de la partie logiciel du baladeur numérique maison, le Zune. Cette fonctionnalité a déjà été utilisée à deux reprises lors du tournois de tennis de Roland Garros ainsi que pour l'hommage rendu à Mickael Jackson.Silverlight 3 est disponible et fonctionne sur les plateformes suivantes :
  • Windows : XP, Vista et 7 (Bêta, RC et version finale)
  • Mac OS X : Tiger, Leopard et Snow Leopard Bêta
Les navigateurs pris en comptes sont les suivants :
  • Internet Explorer
  • Firefox
  • Safari
L'installation se déroule depuis une page web unique :

Concernant l'avenir de Silverlight, une version 4 devrait voir le jour mais nous n'avons aucune information sur cette dernière sauf une. Microsoft serait en train d'évaluer l'intérêt de proposer une version 64 bits pour Windows. Concernant le projet Mono qui porte bénévolement Silverlight sur Linux, Microsoft a annoncer que l'équipe ne serait pas attaquer sur les brevets qui protègent sa technologie. De plus Microsoft continue d'apporter son aide au projet.Pour finir, voici la liste des changements apportés par cette version qui a été concocté par nos confrères de PCInpact :
  • Ajout des supports des codecs H.264 et AAC
  • Utilisation du GPU pour l’affichage des vidéos HD (720p et supérieurs) en plein écran
  • Support d’autres codecs tiers via Raw AV
  • Support de PlayReady Content Protection pour l’application de DRM sur les flux multimédias, avec chiffrement AES ou Windows Media
  • Utilisation possible de la 3D
  • Effets Pixel Shader, comme les flous et les ombres projetées. Les développeurs peuvent également créer leurs propres effets.
  • Améliorations des performances lors du rendu via un système de mise en cache des contenus vectoriels, textes et contrôles dans des bitmaps.
  • Possibilité pour les développeurs d’écrire des pixels dans des bitmaps via une nouvelle API dédiée à ces derniers
  • Les développeurs peuvent maintenant créer des thèmes à appliquer sur les applications, et qui peuvent être changés au démarrage. Ils peuvent également ajouter des styles en couches les unes par-dessus par les autres.
  • Nouveaux effets d’animations, avec possibilité pour les développeurs de créer leurs propres effets.
  • Silverlight 3 externalise un ensemble commun de contrôles, qu’il est dès lors plus simple de modifier par l’application d’un thème.
  • Le rendu graphique des polices est annoncé comme plus efficace, et les animations plus simples à mettre en place. Les applications peuvent en outre se charger plus rapidement en permettant l’utilisation des polices présentes sur l’ordinateur de l’utilisateur.
  • Ajout de 60 contrôles « préfabriqués » entièrement paramétrables et personnalisables. Ces contrôles incluent des grilles de données, des graphiques ou encore des systèmes d’arborescences.
  • Ajout du support du « deep linking » qui permet de créer un favori depuis une page située dans une application Internet riche (RIA)
  • Search Engine Optimization : à l’aide de contrôle ASP.NET notamment, les RIA utilisant des bases de données peuvent être indexées par les moteurs de recherche
  • Les développeurs peuvent créer des liens entre les propriétés de plusieurs objets, y compris dans le CLR, via XAML. Par exemple, lier un contrôle de barre de réglage au volume sonore d’un lecteur multimédia.
  • Le contrôle Data Form permet un support de la présentation des champs, des validations ou encore des mises à jour.
  • De nouveaux outils de validation ont été mis en place pour avertir l’utilisateur si des caractères non autorisés ont été employés dans un champ quelconque
  • Possibilité de stocker le framework sur le poste client pour réduire la taille des applications
  • Fonction Deep Zoom améliorée
  • Possibilité d’utiliser du XML binaire pour réduire la taille des flux de données
  • Système de connexion locale pour permettre à deux applications Silverlight de communiquer entre elles sans passer par le serveur
  • Reprise automatique de l’ensemble des contrôles d’accessibilité présents sur le système d’exploitation hôte
  • Les applications Web Silverlight peuvent maintenant être installées en dehors du navigateur et n’ont plus nécessairement besoin de ce dernier pour fonctionner. Selon les cas, elles peuvent également fonctionner en mode hors ligne.
  • Comme des applications classiques sur Windows ou Mac OS X, les applications Silverlight peuvent créer une icône qui pourra être placée sur le Bureau, dans le Menu Démarrer, dans le Dock ou n’importe quel autre emplacement.
  • Les applications Silverlight fonctionnent dans des « sandboxes » avec stockage isolé persistant des données.
  • Les applications sont stockées dans le cache local et ne requièrent pas de privilèges particuliers pour fonctionner. Leur installation est donc relativement rapide.
  • Possibilité pour une application de vérifier si une version plus récente existe
  • Possibilité pour une application de vérifier si une connexion Internet est présente
Mots-clés : Silverlight3RTW

Commentaires (2)

Avatar de l'utilisateur ArtArt - Dimanche 12 juillet 2009, 21:54
Ba l'équipe qui développe Mono le fait avec l'accord de MS depuis le début non, donc heureusement que MS ne les attaque pas !

Sinon, la grosse force de Silverlight, c'est effectivement la partie video, ce qui peut lui permettre de se démarquer par rapport à flash, sauf que... plusieurs initiative son en train de voir le jour pour le streaming: la balise dans le html 5 (au point mort à cause des codec, mais ca peut changer) et Apple qui tente de faire naitre une nouvelle norme http stream. Ces deux projets on l'avantage de ne pas nécessité l'installation d'un logiciel tier. Certe, ce n'est pas encore fait, mais cela pourrait rentrer en ligne de compte d'ici qq temps.
Sinon, pour la video, je crois que Silverlight est aussi utilisé pour le tour de France. Pour Roland Garros, le rendu était impressionnant!

Et c'est quoi cette interrogation de MS à propos du 64 bits ? La version 32 bits ne fonctionne pas sur Windows 64bits ? J'espère que si sinon comment veulent-ils que les gens fasse la transition ?? (je dis ca, mais je suis en 32 ^^)
Avatar de l'utilisateur Christophe LavalleChristophe Lavalle - Dimanche 12 juillet 2009, 22:25
Oui pour Morro, mais là Microsoft le dit officiellement et ce, pas que pour le projet Morro je crois... ;) La version 32 bits fonctionne sur Windows 64 bits mais uniquement avec IE 32 bits. Une version 64 bits fonctionnerait avec la vesion 64 bits d'Internet Explorer tout comme le futur Firefox en 64 bits natif. Pour le moment, IE 32 bits est le navigateur par défaut sur Windows 64 bits à cause de flash qui n'est pas 64 bits tout comme les autres plugins majeurs ;) Pour les capacités de Silverlight, la vidéo est un point mais grâce au langage .NET, tu peux développer des applications pratiquement comme celle que tu as en natif sur ton PC. C'est donc bien plus que simplement de la vidéo ! ;)