Microsoft a admis avoir laissé les utilisateurs plus classiques de Windows sur le côté avec Windows 8, pour revenir (légèrement) vers eux avec Windows 8.1 et les mises à jour à venir. Windows 9 devrait quant à lui être le signe d'un retour plus significatif puisque la transition vers le nouvel environnement Modern UI et les nouvelles API nécessaire au socle commun entre tous les terminaux (ordinateurs, tablettes, smartphones, consoles, ...) est engagée.

Il est donc temps pour l'éditeur de revoir en profondeur le bureau classique de Windows et les fonctionnalités associées, surtout que ce dernier n'a plus beaucoup évolué ces dernières années alors que les concurrents comme Apple avec OS X ou les distributions Linux n'ont pas chaumés et proposent des fonctionnalités très pratiques au quotidien (multi-bureau par exemple). Des rumeurs circulent d'ailleurs depuis plusieurs mois sur une refonte en profondeur du bureau et l'intégration par exemple d'une gestion de plusieurs bureaux virtuels.

careers-microsoft-new-ui-components-desktop-xaml-win9


Cette refonte vient de prendre encore un peu plus corps avec la découverte de cette annonce d'emploi qui indique plusieurs caractéristiques pour le développements des prochaines interfaces graphiques de Windows : des contrôles XAML (notamment) qui remplaceront ou se substitueront aux anciens contrôles classiques et historiques basés sur Win32 et la GDI. De nouveaux contrôles devraient également voir le jour. L'environnement Modern UI utilise, par exemple, déjà massivement le XAML pour au niveau de ses interfaces graphiques.

Bien entendu, les contraintes sont toutes autres pour le bureau, il y a un fonctionnement et une ergonomie clavier/souris qu'il sera nécessaires de conserver puisque le but est de remplacer les contrôles existants et anciens par de nouveaux contrôles aux possibilités démultipliées. Il n'est pas question de ne plus avoir d'applications fenêtrées ou de diminuer les possibilités offertes par le bureau et les API associées, et le bureau n'a pas pour vocation à devenir tactile puisque c'est justement le rôle de l'environnement Modern UI.

Voilà qui donne corps aux nombreuses rumeurs sur le sujet : Microsoft travaille bel et bien à une révision des couches basses et historiques (Win32, GDI, anciennes APIs) de Windows qui n'ont pas évoluées depuis de longues années afin de permettre une rétro-compatibilité sans failles. Le temps est venu de s'abstraire du passé pour regarder l'avenir même si cela nécessite une phase transitoire. Cette phase semble enfin débuter alors qu'elle était attendue par certain depuis plusieurs années maintenant.

Les technologies de virtualisation peuvent aujourd'hui palier à la disparition de certaines couches basses historiques sans rompre brutalement la compatibilité tout en poussant les développeurs à revoir leurs applications et profiter des nouvelles possibilités apportées par les nouvelles APIs. Plus ces dernières seront attrayantes pour les développeurs, et plus cette phase de transition sera courte.

Nous devrions voir les premières ébauches rapidement : dès 2015 avec Windows 9 ? Le retour du menu démarrer tel qu'annoncé lors de la BUILD en avril dernier semblait utiliser massivement du XAML et de nouvelles API justement. L'offre d'emploi stipule bien un développement agile qui cadre bien avec le nouveau rythme de développement de Windows basé sur des évolutions rapides et constantes poussées aux utilisateurs via des mises à jour régulières qui ne concernent plus simple des correctifs de sécurités.

Commentaires (0)

Il n'y a pas de commentaire