En Août 2010, Microsoft faisait évoluer son slogan utilisé depuis de très nombreuses années : auparavant "Your potential our passion." ["Votre potentiel notre passion"], il devenait "Be What's Next." ["Prenez de l'avance"]. Ce slogan, qui permettait à l'éditeur de se positionner par rapport à l'avenir alors qu'il avait pris du retards sur de nouveaux marchés comme celui de la mobilité, a été bien accueilli à l'époque. Toutefois, l'éditeur vient discrètement de l'abandonner au cours de ces derniers mois sans aucune annonce.

logo-microsoft-slogan-be-what-s-next

Les entreprises ayant tendance à protéger leur slogan via une marque, la vérification de l'état du slogan de Microsoft sur le site United States Patent and Trademark Office (recherche sur les termes "be what's next microsoft" ) permet de s'apercevoir que ce dernier est marqué comme abandonné depuis le 18 février 2013. Concrètement, n'importe quelle entreprise ou particulier peut à nouveau utiliser cette courte phrase comme slogan sans être poursuivie par Microsoft.

nouveau-logo-microsoft-2012-modern-ui

Cette annonce de Microsoft n'a rien de très surprenante, le slogan inauguré en août 2010 n'avait pas été repris lors de la modification de l'identité visuelle de l'entreprise (une première depuis sa création il y a 25 ans) des différents logos de la compagnie, des produits Windows 8 et Office 2013/365 et des services en ligne Microsoft comme SkyDrive ou encore Outlook.com. Plus aucun slogan n'est désormais apposé à côté du logo de l'entreprise sur ces différents éléments marketing ou site web.

Cette évolution de l'identité visuelle de la firme de Redmond devrait se poursuivre dans les semaines et mois à venir : une vidéo prise lors d'une présentation en Norvège montre que Microsoft est en pleine réflexion afin de modifier l'identité visuelle de nombreux autres services ou produits comme Bing, Yammer, Xbox ou encore Skype. Pour le Xbox, dès le 21 mai prochain nous devrions en savoir plus.

Voici la vidéo (en anglais) qui propose un aperçu des pistes de réflexion de l'éditeur :


Changer l'identité visuelle d'une société mais aussi de nombreux produits et services qui représentent son épine dorsale est un pari risqué. Cela revient à changer les repères que les utilisateurs se sont construit depuis de nombreuses années. Mais cela peut également permettre à une société de faire évoluer ses positions historiques comme Microsoft l'a fait avec Windows 8 avec plus ou moins de succès. Le moment semble toutefois bien choisi pour Microsoft qui perd ses positions sur ses marchés historiques (vente d'ordinateur à la baisse au profit des tablettes et autres terminaux mobile), l'éditeur n'ayant pas pris au bout moment le tournant de la mobilité et évolutions des systèmes d'exploitation liées à ce "nouveau" marché. Ce travail-là représente donc l'avenir de l'éditeur, avec le désir de changer ses positions historiques afin de se réinventer pour perdurer.

Sauf surprise, Microsoft ne devrait pas se doter d'un nouveau slogan dans l'immédiat.

Commentaires (2)

Avatar de l'utilisateur arthurarthur - Lundi 06 mai 2013, 16:17
Qu'ils se dote déjà d'un design bien cohérent entre les différents produit et d'un site web lui aussi cohérent (comme celui d'Apple) et ca sera déjà un sacré pas en avant!
Avatar de l'utilisateur Christophe LavalleChristophe Lavalle - Lundi 06 mai 2013, 18:28
Ça na jamais été le fort de Microsoft et j'ai bien peur que cela ne le devienne jamais (une autre évolution viendra déformer le semblant de cohérence avant que celle d'aujourd'hui n'atteigne toutes les strates de l'entreprise).

Non que je sois pessimiste (je suis plutôt optimiste d'habitude), mais on voit bien aujourd'hui ne serait-ce entre Windows Phone 8 et Windows 8 les écarts qui peuvent exister sur certains points de cohérence (et qui ne couterait pas grand-chose à être corrigés pourtant...) - alors que l'un est l'autre doivent respecter la même ergonomie et le même style... mais la synchronisation sur ce qui a pu évoluer d'un côté ou de l'autre a été oubliée :(

Le sens du détail, soit tu l'as dans tes gènes, soit tu ne l'as pas. Je ne vois pas quelle personne chez Microsoft pourrait l'insuffler alors qu'à contrario pour Apple - c'est leur ADN.