Quelques détails se retrouvent par inadvertance sur la toile à propos des prochains terminaux prévus par Nokia (racheté par Microsoft) en 2015. Au programme, une évolution logique de la gamme actuelle avec de nouveaux modèles qui prendront la relève de ceux actuellement commercialisés. Toutefois, un modèle (successeur du 1020 ?) pourrait comporter une évolution plus importante : une interface tactile plus évoluée et adaptative.

windowsphone8.1stock1


Un premier prototype connu sous le nom de code "Goldfinger" serait déjà fonctionnel mais ce terminal resterait à ce stade de prototype et servirait uniquement en interne aux équipes de développement. Un second terminal connu sous le nom de code "McLaren" est également en cours de développement qui lui devrait être commercialisé en 2015 par les opérateurs américains AT&T, Verizon et T-Mobile (qui pourrait devenir prochainement SoftBank lors d'une fusion avec Sprint).

L'interface tactile plus évoluée et adaptative dont il est question est issue du rachat de Nokia par Microsoft il y a quelques semaines et sur laquelle les équipes finlandaise travaillent depuis plusieurs années. Connue sous le nom de "3D Touch" ou "Real Motion". L'idée principale est la suivante : supprimer autant que possible les boutons au profit d'une adaptation du téléphone à l'usage que l'utilisateur en fait et au contexte courant. 

De nombreux capteurs vont rentrer en jeux afin de détecter l'utilisation courante et adapter les réactions du smartphone en conséquence. La prise en main du téléphone par un utilisateur déclenchera son allumage, lorsqu'un utilisateur porte le téléphone à son oreille alors qu'il reçoit un appel cela lui permet d'y répondre sans autre action. Si au cours d'un appel téléphone le téléphone est posé sur une table, le mode haut parleur. Ou encore, si l'utilisateur utilise son téléphone dans son lit alors la rotation automatique de l'écran se désactive pour un meilleur confort. La mise au point du zoom lors de la prise d'une photo serait également revue avec une zone sensible sur la tranche du terminal qui permet de l'ajuster sans toucher l'écran.

Cette nouvelle technologie, avec une approche qui lui est propre, a pour ambition de venir concurrencer la technologie "Air Gestures" de Samsung disponible dans sa gamme de terminaux Galaxy ainsi que l'interface "qui suit les yeux des utilisateurs" qu'Amazon devrait dévoiler avec son premier smartphone le 18 juin prochain.

L'interface tactile évoluée et adaptative de Microsoft sera, au moins dans un premier temps, disponible uniquement sur les smartphones Microsoft/Nokia avant peut-être une généralisation à tous les modèles Windows Phone (sous réserve de compatibilité matériel). Au vu des parts de marché des terminaux Nokia ultra dominateurs, ce "détail" ne devrait pas avoir d'impact important. Tous les développeurs quant à eux utiliser les nouvelles possibilités via de nouvelles API ouvertes sur les terminaux compatibles.




Ces différentes évolutions devrait être l'occasion pour Microsoft d'introduire quelques nouveautés dans l'interface graphique de Windows Phone avec l'apparition d'une vue "MixView" proche de celle qui était présente dans le logiciel de lecture audio/vidéo Zune. Cette vue permettrait d'afficher de manière visuelle les informations attachées à un contexte, par exemple les informations associées à un lieu ou à un contact, lorsque l'utilisateur positionne son doigt au-dessus d'une tuile ou d'un élément graphique sans pour autant toucher l'écran.

Commentaires (2)

Avatar de l'utilisateur nathannathan - Mercredi 11 juin 2014, 17:45
j'ai lu une news aujourd'hui . Windows phone va être recharger en 1 semaine hors utilisation intensive , c'est une nouvelle technologie développe par Microsoft Research . les 1 er téléphones vont sortir en 2016 .
Avatar de l'utilisateur Christophe LavalleChristophe Lavalle - Dimanche 15 juin 2014, 14:10
Yep, il y a effectivement des recherches à ce sujet chez Microsoft mais aussi chez les autres constructeurs. La piste de Microsoft est de « mixer » l'utilisation de deux batteries qui ont chacune un rôle dédié : une pour la veille et, une autre pour les tâches énergivores (en gros).

Je pense que ce n'est pas en démultipliant le nombre de batteries que cela soit plus efficace. Il faudrait regarder si tout simplement la capacité des deux batteries additionnées n'est pas supérieures aux capacités des batteries actuelles. De plus, je crois que Microsoft a annoncé avoir optimisé le logiciel pour obtenir des résultats.

Changer les composants chimiques des batteries actuelles me semble être la piste la plus intéressante pour l'avenir tout en combinant avec la recherche sur les composants les plus gourmands en énergie : les processeurs (dans une moindre mesure au vu des progrès de ces dernières années), les écrans et surtout les puces réseaux qui sont très très loin d'être optimisées aujourd'hui. Apple est d'ailleurs cité pour travailler sur la réalisation de ses propres puces réseaux dont le but justement de pouvoir les optimiser comme ils ont su le faire avec leur processeur Ax qui aujourd'hui encore possèdent une très bonne longueur d'avance sur les ces concurrents tant au niveau du ratio puissance/énergie que de la puissance brute.

Les téléphones d'aujourd'hui ne possèdent dans l'absolue pas une moins bonne autonomie que le fameux Nokia 3310 : nous les utilisons tout simplement sans commune mesure par rapport à l'époque. Mais oui, avoir une augmentation substantielle de l'autonomie représente bien le challenge des prochaines générations (des rumeurs bruissent à ce sujet du côté de l'iPhone 6 et l'A8 d'Apple). Et ce challenge est d'autant plus important pour se démarquer que les smartphones ont atteint une certaine maturité aujourd'hui.

A suivre dans les prochaines années ! :)