Steve Jobs s'est éteint

Avatar de l'auteur Christophe Lavalle
Christophe Lavalle
Jeudi 06 octobre 2011, 19:05

steve-jobs-dead-2011-10-05

L'informatique perd aujourd'hui l'un de ses plus grands créateurs et un grand visionnaire. Le 5 octobre 2011, Steve Jobs s'est éteint à l'âge de 56 ans, entouré de sa famille à Palo Alto (Californie), d'une forme rare du cancer du pancréas qu'il combattait depuis 2004. Durant ce long combat, il n'a pas quitté son entreprise Apple - qu'il a co-fondé - en lui montrant le chemin des sommets jusqu'aux derniers moments. Encore sur scène en juin dernier, il a démissionné il y a quelques semaines seulement - le 24 août - en déclarant :

« J'ai toujours dit que si il y avait un jour où je ne pourrais plus accomplir mes devoirs et mes objectifs en tant que P.D.G d'Apple, je vous le ferai savoir en premier. Malheureusement, ce jour est venu. Je démissionne donc du poste de P.D.G. d'Apple. Je voudrais continuer à servir, si le conseil d'administration l'accepte, en tant que président du conseil d'administration, directeur et employé. »


Steve Jobs a marqué à jamais l'informatique moderne en permettant la démocratisation des ordinateurs grand public dans les années 80 en même temps que Bill Gates et d'autres. Plutôt que de simplement l'exploiter, Steve Jobs a préféré continuer à "fabriquer" l'évolution de l'informatique mais aussi et surtout des usages associés et du design industriel avec de multiples innovations au fil des années avec succès : iMac, iPod, iPhone, iPad... Il était guidé par sa propre vision avec un goût prononcé pour la perfection et la mise en scène de ses innovations. Que l'on aime ou pas, on ne peut qu'être objectif et le reconnaître.

Une véritable marque de fabrique qui lui a d'ailleurs valu d'être licencié en 1985 par le patron d'Apple (ancien PDG de Coca-Cola) qu'il avait lui-même débauché et nommé au poste de PDG. Apple commença alors une longue est terrible descente aux enfers stoppé in extremis en 1996 lorsqu'Apple permis à Steve Jobs de revenir. La réussite fut alors totale puisqu'Apple est aujourd'hui la première capitalisation boursière du secteur informatique et au monde devant Exxon Mobil (ou parfois derrière au grès des fluctuations). Malgré ce lien si particulier qui unis Steve Jobs et Apple au point de ne faire plus qu'un, la succession a été organisée depuis plusieurs années en silence et il a nommé son fidèle lieutenant Tim Cook comme successeur naturel.

Diagnostiqué en 2004, le cancer du pancréas changea a jamais sa vision de la vie qu'il expliqua dans un discours émouvant aux jeunes diplômés de Standford Bridge en 2005 :

« Impossible d'établir des connexions cohérentes en regardant en avant. Ce n'est faisable qu'en regardant derrière  soi. Donc, il faut avoir confiance dans le fait que les connexions se feront d'une manière ou une autre dans le futur. Il faut croire en quelque chose -ses tripes, son destin, sa vie, son karma, peu importe. Cette vision ne m'a jamais abandonné, et a fait toute la différence dans ma vie. »

(...)

« Votre travail va prendre une grande place dans votre vie, et la seule manière d'être satisfait et de faire ce que vous pensez être un travail formidable. Et la manière manière d'y arriver, c'est de faire ce que vous aimez. Si vous n'avez pas encore trouvé ce que c'est, continuez de chercher, n'arrêtez pas. Comme toutes les affaires de coeur, vous saurez quand vous aurez trouvé. Et comme dans toute relations qui fonctionne, cela sera de mieux en mieux avec le temps. »

(...)

« Personne ne veut mourir. Même ceux qui veulent aller au paradis ne veulent pas mourir pour y arriver. Mais la mort est notre destination commune. Personne n'y échappe. Et c'est bien comme cela, car la mort est la meilleure invention de la vie. C'est l'agent modificateur de la vie. Il évacue l'ancien pour donner place au nouveau. Actuellement, vous êtes le nouveau, mais assez rapidement, vous deviendrez le vieux et serez évacués. Désolé d'être si dramatique, mais c'est la vérité. »

(...)

« Se souvenir que je serai mort bientôt est l'outil le plus important que je connaisse pour m'aider à prendre de grandes décisions dans la vie. Parce que presque tout - toutes les attentes, toute la fierté, toute les craintes d'échec - toutes ces choses disparaissent face à la mort, vous laissant seul face aux choses vraiment importantes. Se souvenir que vous serez bientôt mort est le meilleur moyen d'éviter le piège de penser que vous avez quelque chose à perdre. Vous êtes déjà nu. Il n'y a aucune raison de ne pas suivre votre cœur »

(...)

« Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une vie qui n'est pas la vôtre. »

(...)

« Ne soyez pas prisonnier des dogmes qui obligent à vivre en suivant la vision des autres. »

(...)

« Ne laissez pas le bruit ambiant des opinions couvrir la musique de votre voix intérieure, de votre coeur et de votre intuition. »

(...)

«Restez irrassasiables et fous. »

Commentaires (10)

Avatar de l'utilisateur Jeremy BontempsJeremy Bontemps - Jeudi 06 octobre 2011, 19:39
RIP :(

Quel est l'avenir sans lui :(
Avatar de l'utilisateur Christophe LavalleChristophe Lavalle - Jeudi 06 octobre 2011, 19:56
Il y a beaucoup de talentueux ingénieurs chez Apple, l'entreprise gardera le cap car Tim Cook est le garant (et y adhère) de la philosophie Steve Jobs. L'oeil perfectionniste risque de manquer comme le fait de pouvoir reporter la sortie d'un produit alors même que le marketing ne le veut pas mais je fais confiance à Tim Cook.

Il n'y a qu'un seul élément qui sera forcément différent : Steve Jobs savait mettre en scène les innovations. Bien que Tim Cook essaie de le faire, il n'a pas la même facilité ni la même ora. A sa décharge, remplacer Steve Jobs qui ne faisait qu'un avec Apple n'est pas chose facile et il y fort à parier qu'aucune personne ne pourra un jour le faire.

Même si je ne suis pas d'accord sur tout ce que fait Apple (ce n'est pas le moment pour en parler), la philosophie de Steve Jobs correspond exactement à ce que je pense de l'informatique. J'y adhère totalement.
Avatar de l'utilisateur nathannathan - Jeudi 06 octobre 2011, 19:58
j'ai appris cette nouvelle dans la nuit à 3 h 30 du matin et par la télé .il a fait beaucoup de chose sur mac et sur appele il a même inventer la souris et lisa le premier ordinateur personnel une interface graphique
il va nous manque pour tout les passions informatiques . je souhaite que appele continue et ils sont des succès en mémoire de steve jobs dans l'avenir .
Avatar de l'utilisateur CleMCleM - Vendredi 07 octobre 2011, 23:25
j'aime pas du tout la politique d'apple face a la concurrence (mais la n'est pas le sujet) mais on perd un grand homme, un visionnaire comme le bon vieux bill...
Avatar de l'utilisateur Jeremy BontempsJeremy Bontemps - Samedi 08 octobre 2011, 12:33
Je viens de voir un documentaire sur Apple et franchement quand on vois ce documentaire on vois que Bil Gates est un gros cona** de copieur.

La base de Windows vien de Apple !
Avatar de l'utilisateur CleMCleM - Samedi 08 octobre 2011, 14:29
euuuh jobs a « infiltré » windows dans les années 96 je crois (pas sur de ca) quand il a été viré donc moi j'aurais dit plutot l'inverse...
Avatar de l'utilisateur Jeremy BontempsJeremy Bontemps - Samedi 08 octobre 2011, 17:54
Non Bill Gates travail est chez Apple au début il fournisais des logiciels à Apple et entre temps il a copier MAC pour faire sont Windows 2 (il a copié l'idée de la Corbeille , Icones , Bureau , Barre de tache...)
Avatar de l'utilisateur Christophe LavalleChristophe Lavalle - Lundi 10 octobre 2011, 00:43
Héhé, tu ne crois pas Jeremy que le moment des polémiques est mal choisi ?

Pour répondre à votre débat : Bill Gates a effectivement été très inspiré par l'Apple 2 pour mettre au point la première version de Windows (qui ne décollera commercialement qu'à la version 3.1 d'ailleurs). Mais en informatique, comme ailleurs, les bonnes idées sont toujours reprises ! Et, n'est-ce pas ce qu'il y a de plus logique ? Le but final étant que les utilisateurs (ici les clients) utilisent les solutions développées...

Personne n'a jamais enlevé à Steve Jobs ce qu'il a fait ni même l'invention des interfaces graphiques. Simplement, il a fait le choix de ne pas vouloir licencier son système d'exploitation (appelé cerveau à l'époque). Bill Gates a dont décidé d'investir ce marché laissé vacant par Steve Jobs en reprenant ce à quoi les gens adhéraient (l'interface graphique intuitive).

Personnellement, je trouve très bien que Steve Jobs n'est pas licencié son système. Il avait une vision du tout intégré en maîtrisant la conception du matériel, du logiciel et dans l'informatique moderne des services. C'est cette intégration et la qualité de cette intégration qui rend aujourd'hui les produits Apple si cool à utiliser et si simple. Tout est maîtriser.

Microsoft a fait le choix inverse et sur le sujet de l'intégration ils ne peuvent répondre. Chacun a fait un choix qui a des conséquences différentes : d'un côté on vise la perfection, la simplicité et surtout l'intégration tandis que de l'autre côté on vise le marché de masse (pratiquement 90% de part de marché pour Windows).

Apple a réussi ces dernières années quelque chose que je trouve fabuleux : c'est combiné cette intégration, ce perfectionnement et la qualité au sein d'un produit (iPhone ou iPad) et en faire un marché de masse. Avec un seul modèle, Apple domine (90% !) aujourd'hui le marché des tablettes et occupe une place majeure sur celui des smartphones. Les produits sont inégalés sur le produit packagé tout en un que l'untilisateur percoit et utilise avec une ergonomie extrêmement intuitive et addictive.

Je vais revenir sur ce point prochainement dans un article, mais je trouve aujourd'hui encore qu'Apple domine toujours le marché des smartphones avec l'iPhone et iOS qui n'a pas d'équivalent sur l'offre finale packagée. Idem pour l'iPad et iOS même si les possibilités de positionnement pour les concurrents sont nettement plus importantes, mais dont le fait de ne pas avoir la maîtrise matérielle les empêche

Il est trop tôt pour dire de quoi sera fait l'avenir, mais je pense qu'avec l'évolution actuelle de l'informatique, cette intégration et cette maitrise globale d'un produit (matériel, logiciel et services) sera un élément essentiel qui peut rendre Apple encore plus puissant et rendre au contraire Microsoft plus fragile. D'ailleurs, le rapproché récent avec Nokia semble le montrer...

Il y a donc des qualités et choses/idées intéressantes des deux côtés. Et surtout, arrêtez avec l'argument du « il a copié ». Une idée qui fonctionne sera forcément reprise, et cela sera vrai dans tous les cas et quel que soit l'inventeur ou le domaine d'application.

C'est ce que l'on va faire de l'idée reprise qui est intéressant ;)

Oui oui cela soulève un autre débat : le système de brevet est bien pour savoir qui a inventé quoi mais il devrait être là uniquement à but informatif et non contraignant. Actuellement, cela peut malheureusement bloqué bien des évolutions... mais en même temps c'est aussi un moyen d'éviter qu'une entreprise ne base son activité uniquement sur la simple exploitation des innovations des autres sans apporter aucune innovation. Bill Gates a apporté des innovations tout comme Steve Jobs même si ce dernier a eu plus d'influence sur les usages et même si parfois les idées se sont croisées ;)
Avatar de l'utilisateur Jeremy BontempsJeremy Bontemps - Dimanche 23 octobre 2011, 19:57
Très calme le site pour le moment
Avatar de l'utilisateur Christophe LavalleChristophe Lavalle - Lundi 28 novembre 2011, 22:43
Les journées sont trop courtes pour tout faire ! Cela devrait doucement s'améliorer ;)