Lors du MIX11, Microsoft n'a pas seulement annoncé et fait une démonstration des nouveautés à venir dans la mise à jour « Mango » attendue cet automne. La firme de Redmond a également fait une mise à jour les spécifications matérielles minimales imposées aux constructeurs pour la production de téléphones fonctionnant sous la plateforme Windows Phone.

windows-phone-7-wp7-initial-hardware-spcecs mix11-windoows-phone-wp7-mango-hardware-specs

à gauche les spécifications initiales et à droite les spécifications actualisées

Au menu : très peu de différence avec les spécifications matérielles minimales actuelles. Au niveau des ajouts, notons l'ajout de la possibilité (optionnel) d'incorporer un gyroscope ainsi que l'utilisation d'un processeur nouvelle génération. Au niveau des disparitions, une seule est à remarquer : le format d'écran HVGA (320x480 pixels). Microsoft a décidé de ne plus supporter que le format WVGA (480x800 pixels) qui est utilisé par l'ensemble des modèles commercialisés. Enfin, Qualcomm reste le seul constructeur de processeur ARM certifié pour la plateforme Windows Phone.

Pour rappel, les spécifications matérielles minimales ont été imposées afin de simplifier le processus de mise à jour des téléphones et afin de garantir le fonctionnement optimal des applications sur l'ensemble des téléphones (fragmentation matérielle réduite et surcouches graphiques non autorisées). De même, la firme de Redmond test chaque téléphone dans leurs laboratoires automatisés avant de certifier un modèle « Windows Phone ». C'est donc tout l'écosystème qui profite d'une qualité accrue sans pour autant brider l'innovation avec pour exemple le support de la technologie DNLA (Digital Living Network Alliance) dans les téléphones du constructeur LG.

Voici les nouvelles spécifications matérielles minimales imposées par Microsoft aux constructeurs :
  • 3 boutons matériels : « Menu Démarrer », « Rechercher » et « Précédent »
  • Ecran capacitif avec 4 points de contact ou plus
  • Résolution d'écran unique WVGA (480x800 pixels)
  • A-GPS, Accéléromètre, boussole, capteur de luminosité, capteur de proximité et gyroscope
  • Caméra 5 Mega Pixel ou plus avec flash et un bouton dédié à la caméra
  • Accélération Codec pour le multimédia
  • 256 Mo ou plus de RAM
  • 8 Go ou plus de mémoire flash pour le stockage
  • Une accélération GPU DirectX 9
  • Processeur Qualcomm MSM7x30 ou MSM8x55 800 MHz ou plus (contenant un GPU Adreno 205)
L'évolution qui n'est pas une révolution devrait rassurer les utilisateurs actuels de téléphones Windows Phone : la publication des mises à jour sur l'ensemble des téléphones sera possible sans problème même après « Mango » :)

Commentaires (6)

Avatar de l'utilisateur arthurarthur - Vendredi 15 avril 2011, 09:56
Pas de révolution en effet. Pas de caméra frontale, ca viendra pour la génération suivante sans doute :)
Le fait de ne pas trop changer les spécifications minimal est une bonne chose puisque ca aussi surement faire baisser le prix des terminaux puisque les composants ont déjà un certain age ! En esperant que ca se vende bien :)
Avatar de l'utilisateur Christophe LavalleChristophe Lavalle - Dimanche 17 avril 2011, 16:56
Pour la caméra frontale, il faudra attendre très certainement WP8. Personnellement, je ne suis toujours pas convaincu de l'intérêt réel d'une caméra frontale sur un mobile. Qui fait de la visio dans la rue ? A la campagne (quand le réseau est correcte) ? Je pense que la plupart des personnes utilisent un PC avec Skype ou Messenger. J'aimerais bien savoir combien d'utilisateurs utilisent réellement FaceTime sur leur iPhone :)

Pour le prix des composants, je ne suis pas d'accord. Les processeurs autorisés sont de nouvelle génération. De même, rien n'empêche un constructeur de mettre 16 Go ou 32 Go de mémoire : ils mettent tous 8 Go mais c'est une décision qui leur est propre car Microsoft en impose 8 Go au minimum mais cela ne représente pas un plafond... Enfin, les constructeurs sont libre d'utiliser la version et le constructeur qu'ils désirent pour les puces A-GPS etc (il n'y a pas d'autre restriction que l'obligation d'un tel capteur) : ils peuvent donc utiliser les dernières générations de puces s'ils le souhaitent.

Je ne pense donc pas que c'est pour réduire le coup. Je pense plutôt que cela permet une évolution maîtrisée des caractéristiques des téléphones et donc garantir un fonctionnement du système Windows Phone sur la génération actuelle et sur la prochaine génération sans soucis. Je trouve le principe pas mauvais et les spécifications sont très bien à l'exception peut-être des puces NFC absentes (en même temps, il y a débat sur le standard, y compris d côté d'Apple). Je préfère que Microsoft s'attelle à utiliser au mieux ce qu'il a plutôt que de ne jamais rien d'avoir d'optimiser et donc d'augmenter démesurément les spécifications pour cacher la non-optimisation de l'OS (comme Apple depuis quelque temps avec l'iPhone...) :)
Avatar de l'utilisateur arthurarthur - Dimanche 17 avril 2011, 22:00
Je suis d'accord aussi. Cependant ca peut aussi faire baisser le prix des appareils puisque les constructeurs peuvent toujours construire un téléphone sur les caractéristiques 1ere génération. Je veux dire que ce que tu dis n'empeche pas celà :)
Avatar de l'utilisateur Christophe LavalleChristophe Lavalle - Lundi 18 avril 2011, 16:52
Les constructeurs ne peuvent pas utiliser les premières caractéristiques : ils sont obligés d'utiliser des processeurs de nouvelle génération. Mais il est vrai que les écrans etc ne changent pas, donc ça fait bien quelques économies. Je suis d'accord :)
Avatar de l'utilisateur arthurarthur - Lundi 18 avril 2011, 17:07
haaaaa d'accord, j'ai du lire trop vite je croyais que MS autorisait toujours les premier proc. Je comprends mieux, au temps pour moi ^^
Avatar de l'utilisateur Christophe LavalleChristophe Lavalle - Lundi 18 avril 2011, 17:16
Pas de soucis :) :)