[MIX11] Silverlight 5 béta disponible : toutes les nouveautés

Avatar de l'auteur Christophe Lavalle
Christophe Lavalle
Mercredi 13 avril 2011, 23:09
Microsoft l'avait annoncé la semaine dernière, Silverlight 5 serait disponible en version béta lors du MIX11 - évènement annuel dédié aux technologies web - qui se déroule du 12 au 14 avril à Las Vegas. Après la conférence d'ouverture de la deuxième journée qui a permis de dévoiler l'ensemble des améliorations et nouveautés, Microsoft a donc mis en ligne la version béta de Silverlight 5.

slide-silverlight-5-beta

Silverlight est un plugin compatible avec les plateformes Mac OS X et Windows qui permet le développement d'applications riches sur le web et au travers des navigateurs. Depuis sa première disponibilité en 2007, Silverlight a beaucoup évolué tant sur le plan technique que sur la stratégie qui entoure cette technologie. En 2007, Microsoft se lancait dans la bataille des applications riches dans le but de concurrencer Adobe et son lecteur Flash. Aujourd'hui, les navigateurs ont fortement évolué et les technologies HTML5 se sont démocratisées. Ainsi, le développement d'applications riches pour le grand public ne demande plus nécessairement l'utilisation d'un plugin comme Flash Player ou encore de Silverlight.

Ainsi, depuis maintenant un peu plus d'un an, Microsoft opère de profonds changements autour de la « portée » de cette technologie. Depuis son lancement il y a 5 ans, Silverlight se rapproche année après année des possibilités qu'offre sa technologie parente : Windows Presentation Foundation (WPF). Ainsi, Silverlight est l'unique technologie disponible sur la plateforme Windows Phone pour le développement des interfaces graphiques. De même, des rumeurs de plus en plus fortes évoquent l'arrivée de Silverlight sur la Xbox pour la gestion de toutes les interfaces. Enfin, Silverlight pourrait également être l'une des briques technologiques proposées par Microsoft pour le développement des interfaces graphiques des applications de son futur magasin d'applications pour Windows (applications AppX).

Microsoft recentre donc Silverlight pour le développement d'applications professionnelles qui n'ont pas les mêmes problématiques et besoins que les applications web grand public pour lesquelles HTML5 est le meilleur choix. La firme de Redmond porte également tout le travail réalisé autour de Silverlight, et des technologies .NET, dans de nouveaux environnements comme Windows Phone et peut-être la Xbox et le futur Windows Apps Store. En effet, Silverlight partage les mêmes bases que WPF à l'exception près qu'il est nettement plus optimisé car son coeur est écrit en C++ alors que celui de WPF est écrit en .NET. Cette différence influence grandement les performances, sans pour autant supprimer la simplicité et la convivialité des outils et technologies .NET, qui sont un point clé des applications web comme des téléphones Windows Phone.

Cette cinquième mouture va donc encore plus loin dans la gestion de l'énergie en se montrant moins gourmant et en utilisant moins de mémoire pour fonctionner, en s'ouvrant aux applications et données locales ou encore avec un meilleur rendu graphique aux possibilités décuplées grâce à l'utilisation direct de nos toujours plus puissants GPU (aussi bien vrai sur Windows que sur Windows Phone).

Silverlight 5 beta contient pas moins de 40 nouveautés dont voici les principales :
  • Améliorations générales :
    • Colonnes multiples et liens entre les conteneurs simplifiant la disposition du texte autour des autres éléments
    • Nouveu système de suivi permettant de savoir précisément quelle distance sépare les caractères
    • Amélioration de la clarté du texte avec Pixel Snapping
    • Amélioration sensible des performances du rendu du texte
    • Amélioration du support des polices OpenType
    • Nouveaux composants graphiques
    • Nouvelles animations (transitions), par exemple lorsqu'une grille est réordonnée ou une valeur insérée dans une liste
    • Ajout natif de l'API Pivot
    • Support de l'évènement « DoubleClick » sur les composants de type « ComboBox"
    • Support du PostScript pour l'impression vectorielle de rapports et documents avec la possibilité de création à la volée des documents avec prévisualiser à l'écran du résultat
  • Améliorations de la partie multimédia :
    • Support complet du GPU pour le décodage matériel des vidéos H.264 afin de permettre aux netbook la lecture en streaming d'un flux 1080p
    • Ajout de TrickPlay : lecture d'une vidéo selon différentes vitesses avec support du retour et de l'avance rapide. Jusqu'à deux fois la vitesse normale de lecture, TrickPlay permet aussi de conserver une qualité audio normale
    • Amélioration de la gestion de l'énergie empêchant l'économiseur d'écran de se lancer pendant la lecture d'une vidéo ou encore en permettant à l'ordinateur de se mettre en veille lorsqu'aucune vidéo n'est lue
    • Support des commandes à distances pour contrôler la lecture d'une vidéo (télécommandes...)
    • Amélioration de la gestion des DRM permettant une bascule sans coupure entre les différentes sources de médias
  • Améliorations des performances :
    • Réduction de la lantence réseau avec l'utilisation d'un thread dédié en tâche de fond
    • Amélioration des performances du parseur XAML au lancement de l'application ainsi que pendant son fonctionnement
    • Support du 64 bits
  • Améliorations de la partie graphique :
    • Nouvelles APIs pour l'accélération graphique matérielle des objets 3D pour la améliorer la visualisation graphique d'un grand nombre de données ou encore pour concevoir des interfaces/graphismes riches et complexes
    • "Immediate Mode » pour le rendu direct d'objets par le GPU
    • Accélération graphique matérielle activée pour les applications sans fenêtre avec Internet Explorer 9
  • Améliorations des possibilités pour les « applications de confiance » :
    • Intégration d'un conteneur HTML permettant d'afficher directement au sein de l'application par exemple une aide en ligne ou un message électronique
    • Droits en lecture et écriture dans le dossier « documents » de l'utilisateur courant
    • Possibilité de lancer directement Microsoft Office ou toute autre application installée sur le poste de l'utilisateur. Un utilisateur peut donc depuis une application Silverlight ouvrir Outlook puis rédiger un message électronique ou encore créer un rapport en utilisant toute la puissance d'Office
    • Accès aux matériels ou autres composants système via des composants COM (par exemple un lecteur USB de cartes sécurisées ou un lecteur de codes à barres)
    • Support complet du clavier en mode plein écran
    • Utilisation de code non managé (par exemple C++) directement depuis Silverlight avec « PInvoke"
  • Améliorations des outils de développement :
    • Support sous Visual Studio du mode profiling pour les éléments : CPU, mémoire vive, thread contention
    • Support de Visual Studio Team Test
    • Amélioration du support de l'architecture MVVM (Model View ViewModel) permettant une plus grande utilisation du DataBinding depuis le code XAML
    • Support du débogage avec points d'arrêts dans le code XAML pour les DataBinding
    • Support des Implicit DataTemplates
    • Support des Ancestor RelativeSource
    • Ajout de l'évènement DataContextChanged
A l'occasion de la sortie de la béta de Silverlight 5, Microsoft a mis à jour le site dédié à Silverlight ainsi que les outils développeurs et les documentations/exemples associés ici et . La version finale devrait être disponible d'ici l'automne.


  • Hardware Decode and presentation of H.264 improve performance for lower-power devices to render high-definition video using GPU support.
  • TrickPlay allows video to be played at different speeds and supports fast-forward and rewind. At up to twice the speed, audio pitch correction allows users to watch videos while preserving a normal audio pitch.
  • Improved power awareness prevents the screen saver from being shown while watching video and allows the computer to sleep when video is not active.
  • Remote-control support allows users to control media playback.
  • Digital rights management advancements allow seamless switching between DRM media sources.

While the official beta site mentions additional features such as:


  • XAML Debugging with breakpoints for binding debugging
  • Implicit data templates for easy UI reuse
  • Double (and multi) click support
  • GPU-accelerated XNA-compatible 3D and immediate-mode 2D API
  • Low-latency sound effects and WAV support
  • Real operating system windows and multi-display support

Commentaires (3)

Avatar de l'utilisateur arthurarthur - Mercredi 13 avril 2011, 23:23
Perso, etant dans la categorie grand public, je ne comprends pas grand chose a ces technologies, laquelle est la plus puissante, laquelle sert a quoi, ce qu'est .NET, pourquoi silverlight plutot que WPF, l'interet de WPF si silverlight est plus rapide, etc... Tant que les developpeurs s'y retrouvent !
Avatar de l'utilisateur Christophe LavalleChristophe Lavalle - Dimanche 17 avril 2011, 17:03
Il est vrai que cet article est plutôt technique, mais comme je suis un développeur... :)

Ce qui est intéressant de retenir pour les non techniques, c'est que l'utilisation de Silverlight qui va bien au-delà de son but premier : utilisation de Silverlight au sein de plusieurs plateformes comme Windows Phone et probablement Windows 8 et Xbox. Silverlight ne doit également plus être le premier choix pour les applications web grand-public : il est tourné vers une utilisation professionnelle ou de la diffusion multimédia (type Roland Garros).
Avatar de l'utilisateur CleMCleM - Dimanche 17 avril 2011, 20:07
sliverlight est utilisé surtout pour de la diffusion HD comme lors des tournoi de roland garros, le cyclisme, l'athletisme etc...(enfin les chaines france television) et n'est pas du tout gourmand contrairement a flash si jme trompe pas^^