hohm_logoMicrosoft Hohm : voici un nouveau service en ligne développé par la firme de Redmond. Le thème à l'ordre du jour est une des préoccupations majeures depuis quelques années : la maitrise de notre consommation pour l'avenir de notre Terre.

Microsoft Hohm est une application ligne qui vous permettra de comprendre votre consommation d'énergie au quotidien au travers de près de 200 questions. A la suite de ces 200 questions, Hohm vous prodiguera des conseils (changer vos ampoules, quel est le meilleur moment pour utiliser les appareils gourmands en énergie...) afin de réduire votre facture et préserver notre Terre en limitant notre impact sur l'environnement. Hohm mets également un fils d'actualités à disposition afin de rester informer sur ce domaine qui évolue tous les jours au fil des découvertes et/ou avancées technologiques.

ms-hohm-beta-website

Hohm est aussi un des premiers services proposés par la firme de Redmond s'appuyant sur la nouvelle plateforme Azure de l'éditeur. Les informations utilisées par Hohm sont récupérées en temps réel grâce à différents partenariats se concentrant pour l'heure au marché américain. Nous avons donc un partenariat avec l'état de Washington en utilisant les infrastructures des sociétés Puget Sound Energy et Seattle City Light. D'autres partenariats ont été passés avec l'état de Californie (Sacramento Municipal Utility District) et du Minnesota (Xcel Energy). D'autres partenariat hors Etats-Unis devraient toutefois être annoncés dans les mois à venir.

ms-hohm-beta-website-screen-1 ms-hohm-beta-website-screen-2

Pour le moment, son utilisation en Europe reste donc théorique. Reste à savoir la durée dans laquelle Microsoft traduira son service et inclura d'autres partenariats comme avec ERDF, la filiale d'EDF, pour la France. Le second paramètre sera de savoir si les internautes donnent du crédit à un tel service et s'ils en sont demandeurs.De manière plus pragmatique, la sortie d'Hohm permet à Microsoft de répondre à son concurrent Google qui a sorti il y a quelques temps un service similaire dénommé PowerMetter. De quoi ne pas laisser un terrain - y compris médiatique - trop longtemps inoccupé...

Commentaires (5)

Avatar de l'utilisateur ArtArt - Mercredi 08 juillet 2009, 09:45
C sympa ces services, mais nous autre européens, et français, on a toujours des versions pas vraiment abouties... Comme Bing, la version américaine est super, la version française, c'est live search relooké, et c'est mauvais niveau résultats.
Je suis sceptique sur la politique des sorties mondiales de ces services, car si un produit non fini laisse une mauvaise image dans la tête de l'utilisateur. Pour Bing, par exemple, je pense qu'il aurait du le sortir plus tard, avec le même niveau de fonctionnalité qu'aux US.
Avatar de l'utilisateur Christophe LavalleChristophe Lavalle - Mercredi 08 juillet 2009, 11:58
Exacte... Malheureusement Microsoft est une boîte américaine et les nouveautés seront toujours disponibles là bas avant chez nous...

Mais je trouve tout de même que sur le domaine des services en ligne - qui représente une part importante des services aujourd'hui disponible sous la forme de logiciel - Microsoft fait très peu d'éfforts y compris pour les services Windows Live... L'exemple le plus flagrant et la disponibilité de la synchronisation des Favoris avec Windows Live Toolbar disponible qu'avec la version anglaise de la suite Windows Live et ne fonctionnant que sur la version anglaise d'Internet Explorer... :(
Avatar de l'utilisateur ArtArt - Mercredi 08 juillet 2009, 13:46
Je comprend qu'elle soit dispo la bas avant l'europe. Mais à vouloir proposer les services en Europe alors qu'ils sont incomplets, tronqués ou simplement pas au niveau, ba il ne serve pas leur image dans nos pays. Je trouve plus intelligent de lancer Bing 6 mois après ici en europe, bien fonctionnel, et faire une bonne impression sur les utilisateur plutot que de lancer un truc non fini et qui fait dire au gens que MS n'innove pas, propose des produits de mauvaises qualité etc. Si tout est réellement créé aux US, je me demande a quoi servent les milliers d'employés Francais par exemple. Ils ne font pas tous de la traduction
Avatar de l'utilisateur Christophe LavalleChristophe Lavalle - Mercredi 08 juillet 2009, 15:23
Je suis d'accord avec toi. Plus simplement encore, ils pourraient ne pas sous estimé le marché européen même si les relations avec l'UE ne sont pas au mieux.

Concernant les employés français, ils ne sont pas des milliers ;) Ils sont « juste » 1400.

Ils ne sont pas inclus dans les équipes de développement des services en ligne ou logiciels. En, il y a :

- les comptables (eh oui, les milliards (ou millions) qui rentrent faut bien s'en occuper)
- relations presses
- équipes techniques autour des portails francophones sur le site web de l'éditeur (MSDN, Technet etc)
- équipe commerciale (la promotion des produits se fait au niveau de chaque pays à cause des spécificités de chaque peuple, culture)
- équipes techniques attachées aux commerciaux (sites de promotions etc)
- les équipes éducations (en relations avec l'enseignements suppérieurs)
- les équipes techniques auprès des professionnels (MTC)
- les équipes techniques en relation avec Redmond pour les spécificités locales (ne s'occupe pas du développement pure de l'application)
- ...

Ce n'est qu'un bout des compétences qu'ils y a dans une entreprise de la taille de Microsoft.

Le centre de développement pure est situé en Irlande pour l'Europe. Il y en a en Inde, Israël, en Chine et une grosse partie à Redmond.

;)
Avatar de l'utilisateur ArtArt - Jeudi 09 juillet 2009, 00:03
Merci pour l'info ;)