Voila une situation bien amusante, enfin pas pour tout le monde... Microsoft vient de recevoir une lettre leur demandant de ne plus utiliser la dénomination « Fiji" pour leurs produits. Le régime militaire leur demande de cesser de suite. Cette demande n'est absolument pas faite sur le ton de la rigolade et demande le contrôle absolu du mot lui-même.

Microsoft utilise actuellement « Fiji » pour le nom de code de la prochaine version du Media Center intégré à Windows Vista. Cette situation est d'autant plus grotesque que ce n'est pas le nom du produit une fois qu'il sera terminé mais un nom de code.

Microsoft ne comprend et cite d'autres exemples comme ceux des sociétés néo-zélandaises qui utilisent des noms d'îles du golfe Hauraki pour chacune de leurs salles de réunion. De plus, Ben Green, responsable business pour les clients Windows, précise :
« Dans le cas présent, je pense que cela reflète l'affection pour les îles Fiji en tant que pays à visiter »

Quelle sera la prochaine situation grotesque ?

Commentaires (0)

Il n'y a pas de commentaire