Alcatel-Lucent et Microsoft : la guerre déclarée ! 1-1

Avatar de l'auteur Christophe Lavalle
Christophe Lavalle
Lundi 12 mars 2007, 00:36
L'heure de la guerre judiciaire entre Alcatel-Lucent et Microsoft a sonnée. Elle débute par deux décisions : une en faveur d'Alcatel-Lucent avec une lourde amende de 1,52 milliard de dollars pour Microsoft. Mais peu de temps après, Microsoft enregistre sa première victoire puisqu'Alcatel-Lucent est débouté pour ses accusations de violation de brevets pour la technologie de reconnaissance vocale présente au sein de Windows. Récit de ce premier acte !

1. Jeudi 22 février 2007 :

Nous apprenons que Microsoft vient d'être jugé par un jury fédéral américain siégeant à la Cour de District de San Diego en Californie coupable de violation de brevets relatifs à la technologie MP3. Ce jury demande à ce que la somme de 1,52 milliard de dollars de dommages et intérêts soit versée à Alcatel-Lucent .

Les violations de brevets concernent notamment Windows Media Player pour la lecture de MP3. Rappelons que la plainte a été initialement déposée par Lucent en 2003 contre Dell et Gateway, avant qu'elle ne fusionne avec Alcatel.

La réponse de Microsoft ne se fit pas attendre :
« Comme des centaines d?autres sociétés, grandes ou petites, nous avons la certitude d'avoir correctement obtenu une licence pour la technologie MP3 de la part de Fraunhofer. Les sommes apparaissent particulièrement outrageuses lorsque l?on considère que nous avons payé seulement 16 millions de dollars à Fraunhofer pour licencier cette technologie »

Et va même plus loin dans le raisonnement. Il indique que la généralisation de ses lecteurs souvent préinstallés dans les ordinateurs pourrait entraîner une multitude de procédures au bénéfice d'Alcatel-Lucent pour tous ceux qui ont :
« racheté le droit d?utiliser la technologie MP3 depuis Fraunhofer, détenteur légal de la licence reconnu par l'industrie »

Microsoft indique qu'il fait appel de cette décision de justice.

2. Samedi 03 mars 2007 :

La guerre continue et cette fois, c'est le géant de Redmond qui a gagné l'acte. Un juge fédéral a considéré que la technologie de codage de la parole utilisée par Windows ne violait aucun des brevets d'Alcatel-Lucent. Le juge a tout simplement débouté Alcatel-Lucent !

Alcatel-Lucent enregistre donc son premier revers ! 

3. Conclusion :

Il y a donc pour le moment la balle au centre pour départager ces deux géants. Ce n'est que le premier acte ou cinq autres vont suivre pour. Rendez-vous le 21 mais pour avoir le prochain acte de cette guerre et entre temps peut-être l'examen des appels de ces deux décisions par chacune des deux sociétés.

Commentaires (0)

Il n'y a pas de commentaire