office-2010-portail-beta-logoAvec Office 2010, Microsoft revoit en profondeur plusieurs de ces technologies et en généralise certaines apparues avec la version 2007. L'équipe de développement, via son blog, explique par l'intermédiaire de Paul Barr - Lead Program Manager de l'équipe Click-to-Run pour Office 2010 - la nouvelle méthode de distribution d'Office : le Click-to-Run.

Introduction

Si vous aimez tester toutes les dernières versions des produits qui sortent, vous êtes probablement familier avec les problèmes qui se posent. Délivrer de riches programmes comme Office par l'intermédiaire d'Internet n'a pas beaucoup évolué au cours depuis le début : exécutables auto-extractibles, fichiers sécurisés signés, gestionnaires de téléchargement. Cependant, cela ne résous pas les principaux problèmes pour télécharger et installer de grosses applications :

  1. C'est lennnnnt ! Par exemple, Office a beaucoup de fonctionnalités et de contenus. Cela demande de la place, donc du temps de téléchargement et d'installation avant que cela l'utilisateur puisse lancer l'application. Cela empêche l'utilisateur d'obtenir le produit dont il a besoin au moment ou il est en train de réaliser la tâche à accomplir.
  2. Les applications sont souvent « dépassées » : combien de fois installe-t-on un logiciel qui demande immédiatement de se mettre à jour ?
  3. L'installation d'une nouvelle version peut parfois nécessiter la désinstallation de la version précédente et/ou perturber les applications installées sur le système.

Click-to-Run : c'est quoi ?

Click-to-Run est un nouveau mécanisme de distribution élaboré par l'équipe de développement d'Office. Ce mécanisme est basé sur les technologies de virtualisation et de streaming de l'équipe Microsoft App-V à Cambridge, MA. Click-to-Run est optimisé pour les utilisateurs domestiques (vous et moi, pas à destination uniquement des professionnels) et requiert une connexion d'au moins 1 Mb.

Voici les principaux piliers de ce mécanisme :

  1. C'est rapide. Les utilisateurs domestiques peuvent exécuter leurs applications en 90 secondes (en moyenne 5 minutes, cela dépend des débits), soit environ 10% du temps qu'ils passeraient à télécharger l'application, l'installer et ensuite la démarrer. Les applications utilisent les ressources locales de l'ordinateur et ne fonctionne pas « dans le nuage ».
  2. Avec Click-to-Run, c'est plus facile d'avoir toujours la version la plus récente et la plus sécurisé d'Office. Les utilisateurs Click-to-Run utilisent les dernières versions tout de suite sans avoir à mettre à jour la version installée précédemment. Les mises à jour sont récupérées en arrière-plan et sont intégrées au fil du temps.
  3. Click-to-Run a un faible impact et co-existe avec les autres logiciels sur l'ordinateur. Les produits Click-to-Run sont virtualisés et n'entrent donc pas en conflits avec les autres logiciels. Par exemple, les utilisateurs peuvent utiliser Office 2007 « en production » tout en évaluant Office 2010 sur le même ordinateur sans avoir de conflits. Ceci est l'un des points les plus contraignants actuellement rencontré lorsque l'on teste les nouvelles versions d'un produit.

Les produits Click-to-Run utilisent également moitié moins d'espace que les produits standards. Ils se réparent entièrement et ne corrompent plus les autres logiciels installés puisqu'ils ont une copie privée de l'ensemble de leurs fichiers et de leur paramètres.

Enfin, Click-to-Run n'est pas un nouveau produit « Office » mais une nouvelle façon de fournir et d'actualiser les produits avec lesquels nous sommes déjà familier. Click-to-Run sera disponible pour les éditions d'Office suivantes :
  • Office Home and Student 2010
  • Office Home and Business 2010
Tous les langages seront supportés et les versions 32 et 64 bits seront prises en charge. Nous aurons la possibilité d'utiliser la version 32 bits sur les plateformes 64 bits si nous le désirons.Comment Click-to-Run fonctionne ?

Les produits livrés par l'intermédiaire de Click-to-Run s'exécute dans un environnement virtuel sur le système local. Les applications ont donc une copie locale et privée de leurs fichiers et paramètres. Les modifications qu'ils apporteront sur ces fichiers et paramètres seront enregistrées dans l'environnement virtuel. Le but étant que les applications ne modifient pas les autres logiciels installés sur le système. A quelques exceptions, seuls les fichiers utilisateurs (documents etc) seront stockés hors de l'environnement virtuel, comme c'est actuellement le cas. Les utilisateurs Click-to-Run posséderont un nouveau lecteur « Q: » sur leur ordinateur : ce sera l'environnement virtuel dédié utilisé par Office.

Les produits Click-to-Run auront également un « support » en streaming. Afin d'imager ce fonctionnement, prenons un exemple concret : lorsque l'on regarde une vidéo sur Internet, quand on commence à la vidéo, la fin est en train d'être téléchargée. Avec Click-to-Run, si Word a été téléchargé, nous pouvons commencer à l'utiliser pendant que PowerPoint et les autres produits se téléchargeront en tâche de fond. Nous pouvons donc commencer à travailler beaucoup plus rapidement.

Le fonctionnement Click-to-Run est différent de ce que l'on utilise actuellement. Son fonctionnement se rapproche plus du web où l'on télécharge ce que l'on utilise, et uniquement ce que l'on utilise :

office-2010-beta-click-to-run-lauch-app

Si un utilisateur a besoin d'utiliser une application ou une fonctionnalité qui n'est pas encore téléchargée, Click-to-Run récupère immédiatement les composants requis à partir d'Internet. Dans ce cas, l'utilisateur est interrompu un petit moment avec un message comme celui-ci :

office-2010-beta-click-to-run-downloading-status

Suivant la vitesse de votre connexion, cela peut aller très vite. De même, un module ou fonctionnalité téléchargé une fois n'est plus à re-télécharger à chaque fois. De même, les mises à jour se feront de manière invisible pour l'utilisateur.

Afin de voir l'état d'avancement des téléchargements, un gestionnaire est mis en place dans le panneau de configuration de Windows :

office-2010-beta-click-to-run-application-manager

Une fois le téléchargement terminé, la fonctionnalité ou l'application est mise dans l'environnement virtuel et nous pouvons l'utiliser sans être connecté à Internet :

office-2010-beta-click-to-run-ready-for-offline-use

A partir de la Beta et au delà...

Lorsque la version Beta publique sera là, la version Office Home and Business 2010 sera disponible uniquement au téléchargement avec la technologie Click-to-Run. Cette option est optimisée pour les personnes disposant d'une connexion Internet haut débit. Les autres utilisateurs devront télécharger la version Office Professionnal 2010 qui sera disponible en exécutable auto-extractible.

Lorsque Office 2010 sera commercialisé, les utilisateurs qui utiliseront la technologie Click-to-Run auront toujours accès à la version auto-extractible 32 ou 64 bits si elle est mieux adaptée à leurs besoins.

Lorsque nous utiliserons la version Click-to-Run, certains éléments ne se comporteront plus de la même façon. Dans le panneau de configuration de chaque logiciel de la suite Office (Word, PowerPoint, Excel...), une zone spécifique donnera diverses informations comme la version actuellement installée. Celle-ci pourra donc varier d'un logiciel à un autre de la suite suivant l'état des mises à jour appliquées en arrière-plan :

office-2010-beta-click-to-run-products-updates-panel

(la version 14.0.4622.1000 serait-elle la Beta publique officielle ?)

Pour finir, Microsoft indique que certains add-ins pourraient avoir un comportement étrange dû à l'utilisation de la version Click-to-Run. Dans la grande majorité des cas, il n'y aura pas de problème avec les add-ins, macro ou encore la compatibilité entre applications qui ont des liaisons avec Office.

Toutefois, certains changements vont demander une mise à jour pour les solutions intégrées. La version Click-to-Run n'est pas la raison principale. Le passage à la version 64 bits en est également responsable. Par analogie, c'est comme lorsque les versions 64 bits des navigateurs vont commencer à arriver : il va falloir que les add-ins comme Flash Player ou Silverlight se mettent au 64 bits sous peine d'être incompatible avec les navigateurs.

La version Beta publique va permettre de remonter les différents problèmes et scénarios créant des problèmes qui vont être rencontrés (il va y en avoir, c'est une Beta). Si vous êtes bloqué et sans solution, Microsoft conseil de passer à la version professionnelle d'Office 2010 Beta qui sera disponible en téléchargement via un fichier exécutable comme nous les connaissons aujourd'hui.

Click-to-Run, s'il rencontre un succès, pourrait être utilisé dans d'autres applications par la firme de Redmond. Un nouveau modèle, basé sur la virtualisation, est-il en train d'émerger ? Que pensez-vous de ce nouveau mode de distribution d'Office ?

Commentaires (7)

Avatar de l'utilisateur BurnoutBurnout - Lundi 16 novembre 2009, 09:28
Chapeau,

merci pour cet article passionant
ayant testé la TechnicalPreview & utilisant Office ts les jours au taf... je MEURS d'envie d'essayer tout ça !
Avatar de l'utilisateur Christophe LavalleChristophe Lavalle - Lundi 16 novembre 2009, 18:19
Merci :)
Avatar de l'utilisateur Bruno SilvaBruno Silva - Lundi 16 novembre 2009, 17:45
Je viens te confirmer le numero de la build Office 2010:
14.0.4514.1007

Screen: http://yfrog.com/3doffice2010betap

Et en question a ton dernier Post, je confirme e je le sais deouis lundi dernier que la Beta serais dispo le soir du 18.

On aurás aussi la presentation de Internet Explorer 9, Windows Azure Final, peut etre WMP 14 e WLM 2010
Avatar de l'utilisateur Christophe LavalleChristophe Lavalle - Lundi 16 novembre 2009, 18:07
Ok. Pour la version d'Office dont tu parles, c'est celle qui est dispo sur Internet depuis plusieurs semaines... et qui comportent des bugs que la Technical Preview n'avait pas. Donc j'espère que ce n'est pas la version officielle... Concernant IE9, as-tu plus d'infos ? Il y a des rumeurs depuis plusieurs jours mais que je ne les trouve pas très sérieuses... Pour WMP14 et WLM 2010, j'ai de sérieux doutes car d'après ce que je sais... il n'y aura rien. (désolé, pour le moment je ne peux en dire plus) :)
Avatar de l'utilisateur Christophe LavalleChristophe Lavalle - Lundi 16 novembre 2009, 21:53
Bruno Silva - Lundi 16 novembre 2009, 17:45
Je viens te confirmer le numero de la build Office 2010:
14.0.4514.1007

Screen: http://yfrog.com/3doffice2010betap

Et en question a ton dernier Post, je confirme e je le sais deouis lundi dernier que la Beta serais dispo le soir du 18.

On aurás aussi la presentation de Internet Explorer 9, Windows Azure Final, peut etre WMP 14 e WLM 2010
Version officielle : 14.0.4536.1000 (http://www.pinnula.fr/microsoft-office-2010-beta-disponible-sur-msdntechnet)

Ce n'est pas la première fois que tu donnes des infos éronnées pour faire du buzz alors que les indices ne les corrobore pas ^_^
Avatar de l'utilisateur Bruno SilvaBruno Silva - Lundi 16 novembre 2009, 22:14
Christophe Lavalle - Lundi 16 novembre 2009, 18:07
Ok. Pour la version d'Office dont tu parles, c'est celle qui est dispo sur Internet depuis plusieurs semaines... et qui comportent des bugs que la Technical Preview n'avait pas. Donc j'espère que ce n'est pas la version officielle... Concernant IE9, as-tu plus d'infos ? Il y a des rumeurs depuis plusieurs jours mais que je ne les trouve pas très sérieuses... Pour WMP14 et WLM 2010, j'ai de sérieux doutes car d'après ce que je sais... il n'y aura rien. (désolé, pour le moment je ne peux en dire plus) :)
Reponse: http://yfrog.com/e9rqvp

La copie d1 mail!

Un ISV m'avais dit avec certitude que ça serais la 14.0.4514.1007

par fois nous sources nous dizent pas la verité
Avatar de l'utilisateur Christophe LavalleChristophe Lavalle - Lundi 16 novembre 2009, 22:21
Oui, je connais bien ce problème. :)
Ma réponse ne se voulait pas méchante ;)

Merci pour les infos via le mail. Intéressant, en effet ! :)

(P.S. : c'est quoi un ISV ?)